MON PREMIER MORGENSTREICH À BÂLE

Morgenstreich 2018 à Bâle en Suisse - Photo Céline Schnell Une Fille En Alsace

Lundi 19 février, il est 2h du mat’ le train entre en gare de Sélestat, ça pique un peu … en route pour le Morgenstreich de Bâle ! À 4h précise démarre le plus important Carnaval de Suisse pour 72h de festivités !

MON PREMIER MORGENSTREICH À BÂLE


Il faut se lever tôt pour mériter le Morgenstreich !

Nous arrivons en gare de Bâle vers 3h du matin. La SNCF met en place chaque année ce train spécial Morgenstreich pour permettre aux alsaciens de venir profiter de cet événement unique.
C’est impressionnant le monde qui grouille dans la gare à cette heure aussi matinale !

Les vendeurs de « Plaquette » (Blaggede en bâlois) sont positionnés ici et un peu partout ailleurs en ville pour vendre les « billets d’entrée » sous forme d’insigne en cuivre, argent ou en or. Il y a même une version bijou en platine (de 9 à 100€). Un geste facultatif qui est très apprécié par les suisses. L’argent récolté permet de soutenir la manifestation et de subventionner les groupes carnavalesques participants.
Ce ne sont pas moins de 200 cliques qui déambulent dans les rues de Bâle avec leur lanterne au petit matin.

UN JOYEUX BORDEL A VIVRE UNE FOIS DANS SA VIE !

3h59 le décompte commence, plus un bruit sur la place. Les cloches sonne 4h, on entend des « Morgenstreich » depuis la foule, les lumières s’éteignent, les lanternes prennent le relais dans la pénombre de la ville. Tambours et fifres se mettent à chanter et à rythmer les déambulations aux quatres coins de Bâle. Un joyeux bordel ! Les cliques se suivent, se croisent par endroit, ça part dans tous les sens ! Il n’y a vraisemblablement que eux qui savent ou ils vont !
Bientôt 5h. Les premières cliques s’octroient une petite pause par ci par là. Ils trinquent, se réchauffent quelques minutes… avant de repartir de plus belle… et cela va continuer jusqu’au lever de jour…

L’obscurité est une des règles absolues du Morgenstreich, flashs et lampes de poche sont fortement déconseillés. Prévoyez un point de rendez-vous si vous deviez vous perdre. Croyez-moi c’est inévitable, nous étions 5 et nous avons réussi à perdre la moitié du groupe…
Autre règle, ne venez pas déguiser ! Ici seul les carnavaliers actifs sont costumés durant le carnaval. Exception faite pour les enfants.

UN PETIT DEJEUNER ORIGINAL : LA SOUPE DE FARINE

6h il est temps pour nous de faire une petite pause et de goûter la soupe de farine, la « mahlsuppe ». Tu trouveras ce plat typique du Morgenstreich dans les nombreux restaurants de la ville ou sous les tonnelles de la place de la cathédrale. Cette soupe est composée de farine bien évidement, qu’il faut laisser bouillir longtemps avec du vin rouge et un bouillon. Elle est parsemée de fromage râpée. Parfait pour se réchauffer et tenir au corps pour ce début de journée. Autre met traditionnel du carnaval bâlois : la soupe aux oignons, la tarte au fromage et bien évidemment les beignets !

UN CARNAVAL UNIQUE EN SON GENRE !

Les festivités du Carnaval de Bâle vont se poursuivre 72 h très exactement, jusqu’au jeudi matin 4h. Du lundi soir au mercredi matin, vous pourrez admirer les lanternes sur la place de la Cathédrale (Münsterplatz). Le lundi et le mercredi à 13h30 c’est wle cortège qui réunit 12 000 participants à pied ou sur des chars. Le mardi c’est le carnaval des enfants et en soirée vous pourrez profiter des concerts des célèbres GuggenMusik. Cet évènement est tellement unique, qu’il a même été inscrit au Patrimoine Mondial Culturel de l’UNESCO !

INFORMATION PRATIQUE

Basel Tourismus
Bureau d’accueil à la gare et sur la Barfusserplatz
Tel : 0041 61 268 68 68
info@basel.com

Site internet

Laisse moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :