JE PARS EN VOYAGE… L’APPEL DU LOINTAIN

Musée du Bagage Haguenau Photo Céline Schnell Une Fille En Alsace

Embarquement immédiat vers l’ancienne Banque de France de Haguenau pour un voyage dans le temps. Je suis tour à tour grande exploratrice, capitaine de navire, musicienne, comédienne ou encore grande dame de l’aristocratie du 18ème siècle. Qui veut me suivre ? J’ai une place dans mes valises !

Je vous présente Jean-Philippe et Marie Rolland, propriétaires de l’incroyable collection du Musée du Bagage à Haguenau. Grâce à eux, nous pouvons aujourd’hui découvrir les bagages qui ont accompagnés les Hommes dans leur découverte du monde et leurs conquêtes au fil des siècles. Ils sont restaurateurs, et ont acquis une grande partie de leurs malles dans les années 90 début 2000 alors qu’elles n’étaient pas encore des objets de collection.

Tout d’abord, je découvre le métier de malletier ainsi que les différents types de malles qui ont évolué avec la mode, les voyages et les modes de transport.
Comme je suis une vraie fille, je suis obligée de te parler du sac diligence, ancêtre de nos sacs à mains ! Il est le symbole de l’évolution de l’autonomie et de l’indépendance des femmes. Tout au long du 19ème siècle, il va nous permettre d’y mettre tous nos effets personnels (stockés auparavant dans les malles de monsieur) et au fur et à mesure, de nous permettre de voyager seules.

Sac diligence - Musée du Bagages Haguenau

Partons en mer mon capitaine !
En plus de cette belle collection de malles, je découvre également tout leur contenu : nécessaire de voyage en matière d’hygiène et d’intimité (par exemple le rasoir pour les hommes et le nécessaire de manucure pour les femmes), une longue vue, des éléments de mesure comme le compas, la boussole et la lampe tempête spécifique pour les voyages en mer (la flamme restait, quoi qu’il arrive, toujours allumée)

Devenons explorateurs en Afrique Noir…
Je découvre la « Mona Lisa » du Musée : la malle-lit de 1868 de Louis Vuitton. (ça te parle ça Louis Vuitton ?!) Il s’agit de la plus ancienne malle-lit Louis Vuitton connue à ce jour.
Elle a été conçu spécialement pour un grand explorateur italien, naturalisé français, Pierre Savorgnan de Brazza, pour son expédition au Congo (imagine-toi dans le film Out of Africa avec Robert Redford et Meryl Streep, c’est tout à fait l’esprit). Il n’y a que 2 exemplaires au monde une ici au Musée du Bagage, la seconde à la manufacture Vuitton !

Naissance d’une marque de luxe et des premiers faux.
Petite question toi qui est fan de la marque Louis Vuitton, connaît-tu l’origine du célèbre monogramme ?
Gaston, le fils de Louis, s’est tout simplement inspiré des carreaux de faïences de sa cuisine pour les différencier, et c’est grâce à la vuittonite que la maison se fait connaître et copier ! C’est en effet dès le départ, que les premiers faux sont apparus, et le premier faux de l’histoire de la boutique Vuitton est d’ailleurs conservé ici au Musée du Bagage. À cause de ses premiers faussaires, Vuitton est la première marque a devoir breveter ses inventions : le monogramme et la vuittonite, à une époque où les brevets ne servaient qu’à des découvertes scientifiques ou aux innovations biologiques.

Si tu veux en savoir plus je t’invite à découvrir ce lieu hors du temps :
Le Musée du Bagage
5 rue Saint Georges
67500 HAGUENAU
www.museedubagage.com

L’exposition l’Appel du Lointain vient tout juste de s’ouvrir et pourra être visiter jusque fin décembre 2018 (elle a été prolongée).
Deux autres expositions suivront.
Le tarif de 4 euros est tout à fait raisonnable selon moi, et je te conseille la visite guidée programmée tous les dimanches à 15h pour profiter un maximum des récits de notre guide passionnante.

Merci à l’équipe de l’Office de Tourisme du Pays de Haguenau pour cette étonnante découverte et pour votre accueil sympathique.
www.tourisme-haguenau-potiers.com

Aucun commentaire

Laisser moi un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :